Castor

Le castor est un rongeur herbivore de 20 kg qui vit près de l’eau, soit dans des rivières, soit sur des lacs. Il a des pattes arrière palmées qui lui permettent de nager efficacement sous l’eau.

Sur une rivière, il ne peut pas résister à créer un barrage pour avoir un plan d’eau dans lequel il abritera une réserve de nourriture. Il mange les écorces et les petites branches des arbres feuillus comme les érables à sucre et les bouleaux blancs. On peut le voir facilement à la tombée de la nuit ou au petit matin ou même en pleine journée.

Le castor travaille comme un bucheron. Il entaille les arbres d’abord du coté où il veut le faire tomber, avec une entaille qui va jusqu’au centre de l’arbre, puis il grignote l’autre coté pour l’affaiblir jusqu’à ce qu’il tombe.

Le castor est très à l’aise dans l’eau, mais beaucoup moins à terre. Quand il va chercher du bois, il ne va jamais très loin car il est alors très vulnérable et est une proie facile pour le loup.

La rencontre avec le castor

Au lac Sault, nous avons traversé le lac à la nage, nous nous sommes assis sur un arbre mort qui trempait dans l’eau. Un castor sorti de nulle part est venu croiser devant nous. Tiens on dirait qu’il veut nous attaquer ! Il était en train de se diriger droit sur nous. Cela aurait été une première, on n’a jamais entendu parler d’un problème entre castor et nageur. Après nous avoir bien regardés, il a continué à tourner. Tout à coup, le castor a donné une grande claque sur l’eau avec sa queue plate et a plongé. Puis, il est ressorti et a continué ses va et vient. A un moment, il a à nouveau plongé et on ne l’a plus revu. Et alors, tout à coté de nous, on a  entendu de gros halètements comme quelqu’un qui se remet d’un gros effort. En fait, nous étions arrêtés près de sa hutte et nous devions le gêner  pour y retourner ! J’ai aussi cru distinguer quelque chose comme des gémissements de bébé. Etait-ce les bébés castors désappointés que la mère ne soit pas revenu avec des provisions ?

J'aime Bof


Votre commentaire sur 'Castor'